Kareron

En 2014, Isabelle Arvers crée Kareron pour la promotion, diffusion, production et communication autour de projets artistiques et éducatifs (cours, conférences, ateliers, expositions) dans les champs de l’art, du numérique et des jeux vidéo, en France et dans le monde. Ce programme d’éducation artistique et populaire entend proposer à tous une nouvelle proximité à l’art et construire un rapport chaleureux, ludique et instructif avec les expressions actuelles. Pour cette nouvelle aventure, Isabelle Arvers s’associe en 2014 à Myriam Boyer, artiste et chargée de communication, qui à partir de 2017 s’envole pour de nouvelles aventures dans le domaine du costume de théâtre.

Kareron a co-produit les expositions de l’antiAtlas des frontières de 2014 à 2016 et a été chargé de la diffusion de l’exposition Moving beyond borders de Migreurop. En 2015, Kareron produit l’exposition La Fin des Cartes en collaboration avec la Sorbonne. En 2017 Kareron s’associe à De la Mulle au Web pour produire TransBorder//Les Enseignements de Nathalie Magnan au MUCEM en mars 2018.

Kareron a co-produit Samira, une ethno-fiction de Nicola Mai et été le diffuseur de Travel de Nicola Mai. Kareron a produit l’installation interactive Uki Enter the Bionet de l’artiste Shulea Cheang et a été chargé de sa diffusion jusqu’en 2016. Kareron produit actuellement le film interactif UKI Cinema Interrupted de l’artiste Shulea Cheang.

En 2017, Isabelle Arvers s’associe à Chloé Desmoineaux et conçoit Art Games Demos, une série d’événements visant à promouvoir l’art vidéo, l’animation, les machinimas et les jeux vidéo expérimentaux, indépendants et artistiques dans le cadre de soirées festives. 6 éditions sont organisées sur la base d’appels à projets internationaux, sur les thèmes des jeux queer et féministes, des jeux urbains et de la ville utopique ou encore sur les jeux liés à la frontière et à la migration. Une édition spéciale est organisée par Isabelle Arvers à Platohedro à Medellin en Août 2018.

Pour fêter ses 20 ans de commissariat dans les domaines de l’art et des jeux vidéo, Isabelle Arvers se propose de réaliser en 2019 un tour du monde art et jeux vidéo afin d’aller à la rencontre d’artistes du numérique, de développeurs.ses indépendant.e.s dans plus de 15 pays du monde. Pour ce projet, elle collabore avec AnnaKarin Quintoh, coordinatrice du Tour du MOnde Art + Jeu Vidéo.

Kareron

In 2014, Isabelle Arvers creates Kareron for promotion, diffusion, production and communication around artistic and educational projects (classes, conferences, workshops, exhibitions) in the fields of art, digital creation and video games, in France and internationally. This artistic and educational program proposes to everyone a new approach of art and a way to build a warm, playful and intrutive relation with actuals expressions. For this new adventure, Isabelle Arvers joins Myriam Boyer, artist and communications officer, till 2017.

From 2014 to 2016, Kareron co-produced the anti-Atlas of borders exhibitions and was responsible for the distribution of Migreurop’s exhibition Moving Beyond Borders. In 2015, Kareron produced the exhibition La Fin des Cartes in collaboration with the Sorbonne. In 2017 Kareron joins forces with De la Mulle on the Web to produce Transborder // Nathalie Magnan’s Teachings at MUCEM in March 2018.

Kareron co-produced Samira, an ethno-fiction by Nicola Mai and was the broadcaster of Nicola Mai’s Travel. Kareron has produced the interactive installation Uki Enter the Bionet by artist Shulea Cheang and has been responsible for its distribution until 2016. Kareron is currently producing the interactive film UKI Cinema Interrupted by artist Shulea Cheang.

In 2017, Isabelle Arvers teamed up with Chloé Desmoineaux and designed Art Games Demos, a series of events aimed at promoting video art, animation, machinimas and experimental, independent and artistic video games in a music party. 6 editions are organized on the basis on international calls for projects on the themes: queer and feminist games, urban and utopic city games, borders and migration games, with a special Medellin edition held in Plaohedro, Medellin in 2018.

To celebrate her 20 years as curator in the fields of art and video games, Isabelle Arvers proposes to carry out in 2019 a world tour of art and video games in order to meet digital artists and independent game developers and designers in more than 15 countries of the world. For this project, she teams up with AnnaKarin Quintoh, the Art + Gmaes World Tour coordinator.

équipe / team

Isabelle Arvers – Directrice / Director

Isabelle Arvers dirige les activités des l’association, anime les ateliers et les formation et est commissaire des expositions.
Isabelle Arvers est auteur, critique et commissaire d’exposition indépendante. Elle est spécialisée dans les relations entre Art et Jeux vidéo et développe un intérêt particulier pour les machinimas (films faits à partir de jeux vidéo). Elle organise des expositions et des projections en France et dans le monde, et anime des ateliers pour démocratiser l’utilisation des jeux vidéo comme outil de production.

Isabelle Arvers directs the organization activities, conducts the workshops and is the curator of the exhibitions.
Isabelle Arvers is an independant media art curator, critic and author. She is specialized in the relationship between Art and Video Games. She developed a specificic interest in machinima (films made from video games) and organize exhibitions and screenings in France and internationally. She also give workshops to democratize the use of video game as a production tool.

Anna Karin Quinto – Art + Games World Tour Coordinator

Annakarin Quinto is a dedicated photography maker and a passionate photography lover. On top of that, she is moved by a strong will to share her knowledge and passion with others, both professionals and not. By sharing her thoughts, doubts, discoveries and inspirations with her honest and profound attitude, she opens dialogues that are accessible to everyone is willing to go beyond the often deceiving «surface» of photography and explore the complexity of this discipline, often hidden by an apparently easy but deceiving approach.I had the chance to take part to the first edition of leboudoir2.0 and I was impressed by the atmosphere of true exchange that Annakarin Quinto was able to create there. Some of the conversations I followed and was involved in at leboudoir2.0 are definitely the most important and useful experience I brought home from Arles 2015 and I hope this will happen also during the edition to come. Paola Paleari – Critic – Writer – Publisher – Curator

Membres du bureau / Board Members

Colette Arvers : Présidente

Pianiste concertiste, formée à la méthode Cortot, Colette Arvers obtient le Grand Prix du Jury International de piano de Bruxelles. Animatrice de MJC dans les années 70, elle développe ensuite des activités para-scolaires dans les écoles: bibliothèques, heures de contes… Elle conçoit plusieurs expositions de livres pour enfants ainsi que des expositions interculturelles de livres dans les années 80. Féministe engagée de la première heure, elle souscrit au mouvement de soutien aux prostituées du Nid dans les années 50, soutient le mouvement Solidarnosc et Aïda dans les années 80, puis s’engage dans Chrétien Sida, puis le réseau sida de Provence dans les années 2000.

Axelle Benaïch : Trésorière

Axelle Benaïch a développé depuis 15 ans, une expertise centrée sur l’accompagnement de démarches d’innovation orientées usagers, s’appuyant notamment sur le potentiel du numérique et du design social. En 2010, après quelques années en tant que responsable de l’espace de médiation numérique au sein du Centre Populaire d’Enseignement puis comme chargée des réseaux innovation PACA à la Fondation Internet Nouvelle Génération (Coordination Carrefour des Possibles PACA, Commissariat Lift Experience, Ouvrages « Cultivons l’innovation, Fyp ») , Axelle crée Design The Future Now / La Fabulerie, structure spécialisée dans l’accompagnement à la transformation culturelle et numérique des organisations, se déployant principalement en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Claude Chuzel : Secrétaire

Enseignante, plasticienne, photographe, peintre, vidéaste. Du texte à l’image, le travail de Claude Chuzel s’occupe de transfert et de déplacement. Entre littérature et image, Claude Chuzel ne connaît pas de déchirement car elle fabrique dans le même mouvement poèmes et impressions visuelles : l’ensemble vient à l’œil pour faire résonner l’esprit et la lettre dans un va-et-vient indécis. Car d’abord, le texte fait image. Mallarmé cligne toujours d’un mot pour faire signe sur les pages feuilletées par Claude Chuzel. Mais ici, l’image de la page est vouée à toutes les migrations. Surmenée plus que malmenée, elle glisse d’un support à l’autre, charriant la trace de la captation vidéographique, initiale, puis se chargeant de tous les aléas de l’encre, de la couleur qui vient se couler d’elle-même dans des choix d’après coup. Le texte a laissé échapper le sens, conquiert la liberté de l’impression. Le numérique traduit autant qu’il recalcule aussi bien qu’il absorbe pour disperser l’image sur les écrans du réseau. Le numérique précisément ne nous rappelle-t-il pas sans cesse qu’un texte peut être lu comme une image ? Corinne Welger – Maître de conférence à l’Institut d’Art, Université Paris I Sorbonne

source: http://www.galeriecelal.com/mf_chuzel_oeu_00.html

>> References
>> Contact